vendredi, mai 24, 2024
Google search engine
AccueilCultureJustice : un activiste condamné pour avoir traité un internaute d’«apatride»

Justice : un activiste condamné pour avoir traité un internaute d’«apatride»

L’activiste Marius Kafando a été condamné, lundi, à 5 mois de prison avec sursis et une amende de 250.000 francs CFA ainsi qu’au versement de 1 francs CFA symbolique à Salif Yaméogo, a qui, il a proféré des injures publiques et diffamé sur les réseaux sociaux.

Jugé au Tribunal de grande instance Ouaga 2 après un séjour de quelques semaines à la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou, Marius Kafando a reconnu avoir diffamé le plaignant Salif Yaméogo, en le traitant d’apatride, d’ennemi du peuple et de pro-français. En janvier dernier, l’accusé avait sur sa page Facebook, insinué que Salif Yaméogo, de connivence avec l’ancien Président Damiba, préparerait un coup afin de déstabiliser le régime du capitaine Ibrahim Traoré.

« À chaque fois que notre armée subit des pertes, Salif Yaméogo fait des publications comme s’il se réjouissait de cela. Il publie toujours la défaite de nos FDS et VDP, raison pour laquelle j’ai fait ces publications », s’est expliqué Marius Kafando qui a reconnu devant les juges avoir « menti ».

« J’ai menti sur Salif Yaméogo et je demande pardon. J’ai fait la publication sous l’effet de la colère », indique-t-il.

Marius Kafando avait préalablement été entendu le 28 mars, puis déposé à la MACO, suite à des plaintes de Salif Yaméogo et Abdoul Karim Baguian dit Lota, portées le 6 février.

jggggggggggggggggggggggggggggggggggggggggggggggggggggggggggggggggg

ARTICLES LIÉS

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisment -
Google search engine

Le plus populaire

Commentaires récents